• Luth, compagnon de ma calamitéSalon de musique (détail) - Peintre inconnu

    Luth, compagnon de ma calamité,
    De mes soupirs témoin irréprochable,
    De mes ennuis contrôleur véritable,
    Tu as souvent avec moi lamenté ;

    Et tant le pleur piteux t’a molesté
    Que, commençant quelque son délectable,
    Tu le rendais tout soudain lamentable,
    Feignant le ton que plein avais chanté.

    Et si tu veux efforcer au contraire,
    Tu te détends et si me contrains taire :
    Mais me voyant tendrement soupirer,

    Donnant faveur à ma tant triste plainte,
    En mes ennuis me plaire suis contrainte
    Et d’un doux mal douce fin espérer.

    Louise Labé - Sonnets

    Prochainement, des histoires de luths et de calamités...


    votre commentaire
  • Au n°3 de La clarté sombre des réverbères

     

    Retour de l'objet pensant non identifié à périodicité aléatoire ! Un retour que les circonstances imposaient à cette revue placée sous le signe de l'altérité, dirigée par Jacques Flament. Après plus de 5 années d'absence (voir ici, sur mon vieux blog), voici donc le troisième numéro, numéro spécial, non seulement du fait de la rareté de cette publication mais surtout par son sujet puisqu'il se veut un état des lieux du confinement. La revue regroupe les contributions de près de 150 auteurs et illustrateurs autour du sujet, et offre ainsi un tableau kaléidoscopique de la période traversée. J'ai apporté ma pierre à l'édifice avec un petit texte intitulé En boucle.

    Il est recommandé de s'approprier ce numéro collector de La clarté sombre des réverbères, reflet et trace de ce moment hors-norme partagé par tous. On le trouve ici, sur le site de l'éditeur

     

     


    votre commentaire
  • Au n°38 de la revue Dissonances : Feux

     

    Le n°38 de la revue Dissonances est paru. Et j'ai le grand plaisir de figurer au sommaire avec un texte intitulé Nuit Cheyenne, écrit sur le thème : Feux. C'est la deuxième fois que cette revue, à la qualité éditoriale éprouvée et qui ne se dément pas, m'ouvre ses pages (après ma participation au n°33 (voir ici, sur le thème Fuir)) et j'en suis très heureux et très fier.

    Le numéro est disponible dans les librairies ou, plus directement sur le site de la revue, où l'on peut, aussi, découvrir son programme


    votre commentaire
  • Au n°52 de la revue "La Femelle du Requin"


    C'est une fierté de figurer au sommaire du n°52 de la superbe et exigeante revue La Femelle du Requin. L'on peut y trouver mon texte intitulé Sapins et Sorbiers dans la rubrique Fictions (pour les créations littéraires).

    Je me réjouis d'autant plus qu'y est fait la part belle à Alain Damasio, l'auteur des extraordinaires La Horde du Contrevent et Les Furtifs (je n'ai pas encore lu La zone du Dehors, sur ma PAL) ainsi qu'à Léo Henry, dont la découverte ici me fait entrevoir un univers des plus riches. Un voisinage qui me ravit !

    Pour se procurer la revue, il suffit de se rendre ici : La Femelle du Requin.

     


    2 commentaires
  • Salon du livre de Bethoncourt, le 7 mars 2020

     

     

    Le samedi 7 mars 2020, après-midi, se tiendra la deuxième édition du salon du livre de Bethoncourt. Les Plumes Comtoises s'y retrouveront pour rencontrer les lecteurs. Je serai parmi elles pour proposer mes ouvrages, parmi lesquels l'on pourra découvrir le dernier collectif auquel j'ai participé, Prendre le large, sorti à la fin de l'année 2019. 

     


    votre commentaire
  • Prendre le large, aux éditions ZonairesPrendre le large est un ouvrage collectif conçu et réalisé par les éditions Zonaires, sur le thème de l'errance. Il regroupe nouvelles, récits, poèmes, dessins d'une vingtaine d'auteurs et artistes, chacun porteur d'une vision, d'une expression, d'une réflexion conférant à l'œuvre sa densité et sa richesse. Je me suis joint au projet et y ai contribué avec un texte intitulé Topo
    Après mes participations aux trois précédents collectifs de Zonaires (Les cent derniers jours, Rendez-vous après la fin du monde, Brèves revisitées), une belle manière de prolonger l'aventure avec cette passionnante maison d'éditions !

    Au sommaire, j'ai donc le plaisir de figurer aux côtés de : Danielle Akakpo, Estelle Berger, Désirée Boillot, Élisabeth Braure, Jean Calbrix, Dominique Chappey, Annick Demouzon, Alain Emery, Papa Malick Fall, Aziz Fatkhou, Françoise Guérin, Jean Gualbert, Guan Jian, Joël Hamm, Patrick L’Ecolier, Julie Legrand, Laurence Marconi, Nathalie Sougnoux, Élodie Torrente.

    Par ailleurs et en solidarité, 2 euros par exemplaire vendu seront reversés à l'association l'APARDAP (association de parrainage républicain des demandeurs d'asile et de protection).

    Pour tout savoir sur le livre et pour se le procurer, il suffit de se rendre ici, sur le site des éditions Zonaires.

    Et en prime, quelques images pour Prendre le large (bande annonce conçue par Zonaires) :


    votre commentaire
  • Salon du livre de Mathay, avec les Plumes Comtoises

     

     

    Le 24 novembre 2019, comme l'année dernière, le même jour, je me trouverai au salon littéraire de Mathay avec les Plumes Comtoises pour y présenter et y proposer mes livres.

    Tout juste un mois avant Noël, l'opportunité de trouver des idées de lecture, hors des sentiers battus, pour les fêtes !


    votre commentaire
  • J'aurai le plaisir de participer au salon "Savoureusement Lire" de Belfort, les 26 et 27 octobre 2019, aux côtés de nombreux auteurs. La manifestation organisée dans le cadre du mois du livre et de la Grande foire aux livres de la cité est toujours un moment privilégié de rencontres et d'échanges autour des livres. Cela se passera comme toutes les années au centre des congrès ATRIA. 

    Salon, le samedi après-midi et le dimanche, toute la journée !

    A Belfort, au salon "Savoureusement Lire", les 26 et 27 octobre 2019A Belfort, au salon "Savoureusement Lire", les 26 et 27 octobre 2019


    votre commentaire
  •  

    J'aurai le plaisir de me rendre à L'Isle sur le Doubs, le 18 mai 2019, après-midi, pour la deuxième édition du salon littéraire organisé par le collège Paul-Élie Dubois et à l'initiative de l'autrice Cécile Ama Courtois. J'y serai avec les Plumes Comtoises. 
    Les collégiens seront donc à nouveau à la manœuvre pour faire de cette manifestation un moment riche en animations et événements. Ce sera en outre pour moi l'occasion de conclure le travail mené ces derniers mois avec une classe de 4ème, à partir des Brèves revisitées, suite à mon intervention au collège au début du mois de mars (voir ici, pour plus de détails).

     


    votre commentaire
  • Autour des Brèves revisitées, avec les 4ème du collège Paul-Elie Dubois

    J'ai eu le plaisir de rencontrer début mars la classe de 4ème C du collège Paul-Élie Dubois (à L'Isle sur le Doubs), à l'invitation de sa professeure de français (et avec la documentaliste de l'établissement), afin de parler de la nouvelle en générale et des Brèves revisitées en particulier. Une intervention en illustration de la thématique la fiction pour interroger le réel. L'échange s'est conclu par un passage de relais puisque les élèves ont à leur tour été sollicités, avec pour mission de s'inspirer, à l'instar des auteurs du collectif des éditions Zonaires, de brèves de l'actualité (qu'ils auront choisies) pour en tirer des histoires.
    Ils ont accepté de jouer le jeu. J'ai le privilège de les accompagner dans leurs travaux d'écriture. Ils sont à l'ouvrage sur des textes variés, plein de ressorts et de fantaisie, poétiques et à l'imagination débridée, des textes d'où émane une énergie bien revigorante. Un grand bravo à eux !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique