• Le grand couple heureux

    Le grand couple heureux - Roseline Granet (1991, Douai)

     Virevolte et cœur battant
    Ensemble l'envolée belle
    Il court il court le grand couple heureux.

     


    votre commentaire
  • "Me voici tout entier, Je vais vers la fenêtre."

    Samuel van Hoogstraten : Homme à la fenêtre

    1653 - huile sur toile
    Kunsthistorisches Museum - Wien

     

    "Encore frissonnant
    Sous la peau des ténèbres
    Tous les matins je dois
    Recomposer un homme
    Avec tout ce mélange
    De mes jours précédents
    Et le peu qui me reste
    De mes jours à venir.
    Me voici tout entier, 
    Je vais vers la fenêtre."

    Encore frissonnant (La fable du monde) - Jules Supervielle

     

    Meilleurs vœux !

     


    votre commentaire

  • L'envol - Jivko (2011, Strasbourg)

    "Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
    Va te purifier dans l'air supérieur,
    Et bois, comme une pure et divine liqueur,
    Le feu clair qui remplit les espaces limpides."

    Élévation (Les fleurs du mal) - Baudelaire


    votre commentaire
  • Un regard aux ailes de libellule

    Max Ernst : Thirty-Three Little Girls set ou for the White Butterfly Hunt

    1958 - Huile sur toile
    Musée Thyssen -Madrid

     

    "Tout afflue, dit le Maître de Ho. Tout déborde. Tout est là.
    Un regard aux ailes de libellule se pose sur la personne aimée, et rime le Monde sans le connaître celui qui doit le chanter."

     Monde (Épreuves, exorcismes) - Henri Michaux

     


    votre commentaire
  • D'aucuns prétendent que l'artiste s'en est inspiré. D'autres, non. La dispute est stérile. La trace des archétypes dans l'inconscient collectif. Et leur jaillissement en images toujours renouvelées. Nous sommes d'un âge immense.¹

    ¹ : CG Jung

     Le cri, Edvard Munch - Momie Chachapoya, Musée de L'homme (Paris) - Les 7 boules de cristal, Hergé

     


    votre commentaire
  • In Retiro

    Invisibles - Jaume Plencia (Palacio de Cristal - Parc du Retiro - Madrid)

    Dans le palais de cristal
    Les silences invisibles sont suspendus aux chants des oiseaux
    Des rayons muets ricochent contre la verrière.


    votre commentaire
  •  Piet Mondrian : L'arbre rouge

    1908/1909 - Huile sur toile
    Musée municipal de La Haye

    "Comme un grand arbre sous ses hardes et ses haillons de l'autre hiver, portant livrée de l'année morte ;
    Comme un grand arbre tressaillant dans ses crécelles de bois mort et ses corolles de terre cuite —
    Très grand arbre mendiant qui a fripé son patrimoine, face brûlée d'amour et de violence où le désir encore va chanter."

    Vents (I-1) - Saint-John Perse

     


    votre commentaire
  • Petit arrêt au retable

     

    Rien que pour le plaisir ! Le plaisir d'évoquer ce chef d'oeuvre de l'art rhénan, le fameux polyptyque de Grünewald, exposé au musée Unterlinden, de Colmar.

    Puissance créatrice, expressionnisme échevelé, art consommé de la miniature et maîtrise de la composition. Dans le cadre strict de l'exercice sacramentel, l'artiste laisse libre cours à son imagination débridée. Le détail joint de la Tentation de Saint-Antoine en témoigne, dont l'inspiration ardente et le caractère fantastique ne sont pas sans rappeler les œuvres de Jérôme Bosch. Grünewald partage avec le peintre flamand (son contemporain) un sens narratif foisonnant, une densité dramatique, qui confèrent à leur oeuvre, une modernité indéniable.


    votre commentaire
  • De la lumière par les fenêtres

    Pierre Bonnard - La fenêtre ouverte
    1919 - Huile sur toile
    © Virginia Museum of Fine Arts -Richmond  - © ADAGP

    "La fenêtre s'ouvre comme une orange
    Le beau fruit de la lumière"

    Les fenêtres - Apollinaire


    votre commentaire
  • Eve et Adam - Fernando Botero

     


    La main sur l'épaule, la main dans le dos, tendresse. Les corps opulents, côte à côte, ensemble. Adam lève son autre main vers la pomme, leur liberté, leur humanité. Le début des ennuis.
    Il y a de la douceur dans cette représentation et de la mélancolie. Une innocence qui n'a rien à voir avec des origines idylliques et mythiques mais tout avec la complicité, l'amour au sein d'un couple.

    — Tu es prête ? On y va ?
    — Oui ! Et toi ? Tu n'as pas peur ? 
    — Non. Je suis avec toi.


    Adam et Eve - Fernando Botero


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique