• p 213 : la mouche

    qui vole c'est fou en cette saison on devrait être tranquille au moins pas être emmerdé par les mouches mais non elle est là elle revient sans gêne se pose sur mon index ça chatouille je la chasse rien n'y fait elle a décidé de m'enquiquiner se colle à mon front des claques oui elle mérite je frappe aïe raté elle s'enfuit je bats des mains des bras des pieds elle insiste me tourne autour me persécute j'essaie de l'attraper de l'assommer de la fracasser un bon coup de pied au derrière je me cogne contre la table ça fait mal et la voilà qui rigole elle est contente se moque de moi et bzzz et bzzz elle en rajoute tu m'as ratée tu m'as ratée t'es un gros naze t'es un gros naze j'essaie de la choper en traître elle se débine de justesse un peu plus et je la scotchais sur le mur elle s'est échappée j'ai rien vu entre mes doigts vive comme l'éclair et la voilà qui se ramène encore et me nargue t'es un gros naze t'es un gros naze je m'énerve lui dis que ce n'est pas correct que le lecteur s'emmerde qu'il faudrait adjoindre un peu de sexe à cette relation entrer dans les détails être plus précis quitte à être redondant et pointilleux ne rien laisser au hasard aller au fond des choses développer et étayer par souci d'exhaustivité et de précision mais rien n'y fait elle n'en a pas terminé elle vole me titille me harcèle elle a décidé de me

    p 213 : la mouche


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :