• La 10ème mort de Janka

    Janka suit la trace des ombres. On lui a dit qu’elles respiraient encore. Les derniers souffles à recueillir. Le battement étouffé d’un cœur figé. Vestige d’un espoir à puiser au fond de leur gorge. Il s’engouffre entre les parois métalliques, dont les peaux acides rongent ses déplacements d’être. Des particules d’éther crépitent à leur contact, boursouflent leur surface, tissant une dentelle brûlante et acérée qui se propage le long du chemin jusqu’au bord de la cavité. Janka s’harnache au fil en fusion, le remonte. À la ligne de précipice, se penche. Il sonde l’abîme. De l’obscurité essaie d’extirper l’oscillation du temps.

    La 10ème mort de Janka


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :