• Daddy flop

    Daddy flop

    Certes, il y a Purple Rain. Il y a Kiss et Cream, évidemment. Il y a aussi Sexy MF. Je me souviens, j'écoutais ça en boucle quand le disque est sorti. Je chantais : « U Sexy Mother Fuckey-her... ». Un p'tit tour sur moi-même et hop, j'étais Prince escorté du New Power Generation. Et quelle escorte ! Je cherche l'album dans ma collec, le déniche : 1992, l'année de la sortie. J'avais 20 ans... Et l'année d'avant, 1991, il y avait eu la bombe Diamond and Pearls, avec Cream, donc, mais aussi avec Thunder, Get off (faudrait citer tous les titres) et... Daddy Pop... Daddy Pop, c'était bon, ça aussi... Je glisse le cd dans le lecteur, envoie la musique. Il y a un bail que je ne l'ai pas écouté. J'appelle les enfants.
    – Venez, je voudrais vous montrer quelque chose !
    Pas de réaction. J'insiste.
    – Venez ! J'ai mis Prince, je suis sûr que vous allez adorer.
    Rien. Je vais donc les chercher. Les deux grands, au moins... qui sont nez rivé à leur écran d'ordinateur. Au moment où je les rejoins, ils ferment subrepticement la fenêtre qui les rendait sourds à mes exhortations. Encore plantés devant la vidéo d'un youtuber, je déduis ; je m'abstiens de tout commentaire.
    – Allez, venez écouter.
    Ils soupirent. « T'es lourd ! » Me suivent néanmoins en traînant des pieds.
    – C'est quoi ?
    – Prince !
    – Ah !
    – C'est la deuxième chanson, là : Daddy Pop... Avant, c'était Thunder.
    ...
    – C'est bien, non ? Vous pouvez pas dire le contraire, quand même !
    Ils me regardent. Se regardent.
    – Mouais... bof...
    Et ils retournent dans leur chambre.

    « Pop daddy, daddy flop. »


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :